Actu Web, High Tech & Digital Innovant

Les drones : tout savoir

Encore un fruit de l’avancée de la technologie qui épate les fans de gadgets : le drone. Un drone, signifiant littéralement « sans-pilote » désigne un aéronef exempt d’humain à bord (mais le plus souvent piloté à distance). Il peut avoir un usage civil ou militaire.

Tout sur les drones civils

En fait, un drone civil est un robot volant, bourré de capteurs, télécommandé et qui permet d’embarquer un appareil photo et une caméra. Ces dernières années, ce type de drone est en plein essor en termes de marché. Il existe en plusieurs gammes suivant sa taille et sa masse, en fonction des capacités recherchées. Le drone est garni d’une vingtaine de capteurs, d’une batterie lithium-polymère ainsi que d’une connexion Wi-Fi.

Que ce soit par pilotage automatique ou à partir du sol, le drone civil est capable des vols longs de plusieurs dizaines d’heures. Le drone étudie de quatre manières différentes telles que visuelle, radar, infrarouge, radioélectrique et électro-optique, et est apte à conserver une trace photographique ou/et vidéo. Utilisé le plus souvent dans le domaine de loisir, il embarque une caméra, pouvant retransmettre en temps réel ce qui se passe sur le terrain ; une caméra infrarouge, capable de détecter la chaleur humaine, animale, d’un feu, d’un moteur, etc. ; et un gyroscope permettant de stabiliser les mouvements du drone, améliorant le suivi d’une cible ou la qualité d’une image. Il peut être contrôlé avec une application Android ou iOS.

Les drones civils pour des usages plus techniques

Les drones civils sont aussi utilisés habituellement dans le but de faire des prises de vues aériennes. A ce titre, ils sont équipés des appareils capables de réaliser des vidéos aériennes pour remplacer l’hélicoptère équipé de Wescam. Ils peuvent même créer de nouveaux angles de vue grâce à leur capacité de vol à basse altitude. Dans ces conditions, il existe des matériels télécommandés diversifiés comme le Dragonfly, un robot ayant la forme d’une libellule. Ce drone utilise ses quatre ailes pour voler et glisser à l’instar de son homologue insecte. Il peut effectuer des vols stationnaires en toute discrétion grâce à sa taille. S’incrustant parfaitement dans l’environnement, Dragonfly a pour mission de photographier des lieux. Il correspond parfaitement à toute utilisation professionnelle ou sécuritaire.

loisir-drone

Le drone civil peut être servi également par des géographes, biologistes et écologues pour par exemple recenser plus précisément des espèces, détecter et cartographier les habitats naturels, les corridors écologiques ou limiter le braconnage. Il est possible de le programmer ou de le téléguider manuellement. Il a été conçu à des fins d’observation, même dans l’infrarouge, de l’environnement marin et littoral pour détecter les méduses, les cétacés, les pollutions, la sécurité maritime, les incendies… Le drone Pixy est un modèle adapté aux applications audio-visuelles. Quant aux drones OnyxStar, ils sont plus spécialisés dans la prise de vue aérienne pour le cinéma ou la télévision, ainsi que les applications techniques à savoir la cartographie, la photogrammétrie, la thermographie, la recherche agronomique et la sécurité publique. Il y en a aussi qui sont dédiés pour la surveillance et la maintenance de matériel peu accessible, pour observer des personnes dans des espaces publics.