Actu Web, High Tech & Digital Innovant

Test de Google Wifi

Les produits de Google ne débarquent pas tous en France, mais le géant de Mountain view a décidé cette fois-ci de commercialiser Google wifi en France. Ce routeur Wifi-Ac est ainsi dans les magasins à partir de 26 juin dernier. Le produit est censé être à la fois puissant et convivial. Ceci dit, en France, peu de personnes envisagent la création de son réseau Wifi à la maison pour la simple raison que le Wifi activé par défaut de box internet fait le boulot. Or avec cette nouveauté de Google, une gestion plus poussée de cette technologie est possible. On peut également faire de configuration plus avancée.

Design et caractéristiques techniques de Google wifi

Ce produit est doté d’un boîtier sphérique avec une LED qu’on peut ajuster. Il peut donc faire office de veilleuse. On distingue deux ports Ethernet Gigabit. Le branchement du premier se fait avec le box ou le modem, tandis que le deuxième port peut être branché à un switch ou à un ordinateur. On y retrouve également une prise d’alimentation électrique. Le réseau wifi peut faire une émission de 2,4 Ghz/5 Ghz. La solution Google propose 3 points d’accès : pour les logements de moins de 85m2, ceux de 85m2 à 170m2, et ceux au-delà de ce dernier point d’accès. L’appareil utilise les technologies mesh, band steering et beam foaming. Ce qui promet selon Google une optimisation et une rapidité de connexion wifi dans sa maison.

Tests de Google wifi

Concernant d’abord la configuration initiale, il suffit de faire le branchement du point d’accès au courant et la liaison à un port Ethernet de son box. Après, on fera l’installation et le lancement de l’application Google wifi sur son téléphone. Ce dernier détecte le point d’accès grâce au Bluetooth smart, puis on fait le choix de l’emplacement et la saisie du mot de passe wifi. On peut évidemment ajouter des points d’accès supplémentaires. Après la connexion au nouveau réseau Wifi, il y aura la vérification du réseau pour le test du débit internet ainsi que le test de mesh, qui est la qualité de liaison entre les différents points d’accès. On retrouve ensuite le wifi familial, une fonction qui permet le regroupement des appareils avec des libellés par exemple « enfants ». Cela afin de couper leur connexion internet. Il y a aussi le wifi invité qui permet à ses invités d’avoir accès à internet. Ce réseau est protégé par un mot de passe. Il est même possible de faire un choix des appareils avec lesquels ses invités vont se connecter. On retient également la rubrique « paramètres » qui permet l’ajustement de la luminosité du voyant du point d’accès, le redémarrage du réseau en cas de panne, l’activation ou la désactivation de l’Ipv6 etc. Enfin, concernant le débit, le débit maximal annoncé est de 300Mb par seconde sur la bande de 2,4 Ghz et 867 Mb par seconde sur celle de 5 Ghz. Sur test, le gain de débit est important dans moins de deux mètres, mais même au-delà il tient ses promesses. Il convient à ceux qui disposent d’un grand appartement et qui veulent avoir de l’internet dans tous les recoins. Il sera aussi utile à ceux qui ont une connexion lente.

test-google-wifi